Action Emeis (ex Orpea) : Un Nouveau Départ Après la Tempête ?

Action Emeis (ex Orpea) : Un Nouveau Départ Après la Tempête ?

Cet article examine si acheter des actions Emeis (ex Orpea) pourrait être judicieux, en compilant des données de sources médiatiques professionnelles et reconnues. Les informations présentées ici explorent les récentes performances financières d’Emeis et ses perspectives après une importante restructuration.

Pour une analyse plus détaillée, nous vous encourageons à cliquer sur les liens vers les articles complets.

Acheter des actions Emeis (ex Orpea) : Nouveau départ pour l’ex-géant de l’assistance?

Emeis, anciennement connu sous le nom d’Orpea, semble se redéfinir sur le marché financier après une restructuration majeure. La firme, a revu sa structure financière et a accueilli de nouveaux actionnaires.

Ses dirigeants s’éloignent du passé tumultueux de l’entreprise, bien que son secteur d’activité demeure le même.

Selon les informations fournies par ABC Bourse, Emeis a enregistré une hausse de 11% de son chiffre d’affaires en 2023. Emeis anticipe un Excédent Brut d’Exploitation entre 800 et 835 millions d’euros pour 2024. Ce chiffre représenterait une progression de 15% à 20%.

Malgré ces signes positifs, la confiance des investisseurs, tant particuliers que professionnels, reste fragilisée par les événements antérieurs. Or le changement de nom seul ne suffira pas à restaurer complètement cette confiance.

Sur le plan technique, le titre, après avoir flirté avec les 10 €, montre désormais des signes d’une tendance haussière. Le premier objectif boursier est à 18 €, et un palier intermédiaire à 16 € dans les semaines à venir.

Complément d’info :
Emeis va-t-il redevenir un géant ? Si les mastodontes vous intéressent, vous pourriez considérer investir dans Google.

Emeis (ex Orpea) : Un rebond financier après une restructuration profonde

Emeis, anciennement Orpea, semble redresser la barre après une période de turbulences financières et un changement de nom symbolisant une nouvelle ère. Il aura fallu une restructuration financière conséquente associée à un regroupement d’actions pour sortir du statut de « penny stock ».

Mais cette stratégie semble porter ses fruits, car l’entreprise affiche des signes de stabilisation boursière.

Selon les détails rapportés par Agefi, le regroupement a réduit le nombre d’actions de 159 milliards à 159 millions, avec une nouvelle valeur nominale de 10 € par action.

Cette mesure a donné un nouvel élan au cours de l’action, qui a augmenté de plus de 8% à 14 €. En 3  jours la hausse a même atteint 35% . Cette progression marque un sommet depuis le début de février, avant le regroupement, lorsque l’action se négociait à seulement 0,0144 €.

Malgré ces améliorations, les investisseurs potentiels pourraient rester prudents. La confiance nécessite plus qu’un changement de nom et une restructuration technique pour être pleinement restaurée.

Complément d’info :
Pour compléter un portefeuille boursier, vous pourriez être tenté(e) par le secteur technologique. Dans ce cas, vous allez sans doute vous intéresser au potentiel des actions Orange.

Acheter des actions Emeis (ex Orpea) : Perspectives après une année de stabilisation

Emeis, anciennement Orpea, a récemment publié ses résultats financiers annuels, conformes aux attentes de la direction. Le chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros pour 2023 marque une hausse de 11%, consultez l’article sur Les Echos Investir pour une analyse détaillée, .

Le groupe, sous la nouvelle houlette de la Caisse des dépôts et consignations, prévoit un Excédent Brut d’Exploitation autour de 690 millions d’euros pour l’année.

Cependant, il y a eu une révision à la baisse de 5% de l’Ebitda pré-IFRS 16, désormais attendu à environ 200 millions d’euros. Le groupe a aussi noté des éléments comptables significatifs dus à sa restructuration financière. Par exemple 2,7 milliards d’euros sur le résultat net viennent directement de cette restructuration.

Malgré une performance solide à l’échelle globale, le taux d’occupation en France a légèrement reculé. Il s’agit clairement d’un héritage des turbulences passées, et qui continue de peser sur les opérations locales.

La situation pourrait inciter les investisseurs à la prudence, la confiance des actionnaires étant essentielle pour stabiliser et accroître la valeur des actions à long terme.

Ce que les Français veulent pour leurs séniors : Priorités et attentes

La prise en charge des séniors en France est un sujet d’actualité brûlant, surtout après les débats sur les retraites et les scandales dans les EHPADs. Selon une étude publiée par SilverEco.fr, les attentes des citoyens sont claires et diversifiées.

Premièrement, l’amélioration de l’hébergement est cruciale. La méfiance envers les EHPADs, jugés trop chers et déshumanisés, pousse à un appel pour plus de contrôles et le développement de solutions alternatives. Beaucoup pensent au maintien à domicile et aux colocations semi-autonomes.

Deuxièmement, les activités et le lien social sont essentiels, surtout pour combattre l’isolement. Les initiatives comme les visites de courtoisie, les sorties culturelles, et la transmission intergénérationnelle sont fortement recommandées. Les Français demandent aussi une attention particulière pour les besoins des séniors en milieu rural.

Troisièmement, la revalorisation des retraites les plus faibles est une nécessité, surtout pour ceux qui trouvent difficile de travailler à l’approche de la retraite. Les coûts élevés des mutuelles, du logement et des transports sont aussi des points de friction importants.

Quatrièmement, promouvoir l’autonomie à long terme des séniors est vital. Cela inclut la prévention médicale, mais aussi l’accès à des activités physiques, une alimentation saine, et des informations sur les services disponibles.

Enfin, il est crucial de redonner aux séniors un rôle dans les décisions qui les affectent. Par exemple, en leur permettant de participer activement aux discussions sur leur fin de vie et les évolutions sociétales futures.

Points Clés à Considérer sur Emeis (ex Orpea)

  • 🔄 Restructuration majeure : Après une transformation complète et un changement de nom, Emeis montre des signes de stabilisation financière.
  • 💹 Performances financières : Avec un chiffre d’affaires en hausse et un Ebitdar prévu stable, les premiers indicateurs pourraient suggérer une reprise.
  • 📉 Révision des prévisions : Malgré des signaux positifs, la prévision d’Ebitda a été revue à la baisse, ce qui pourrait influencer la perception du risque.
  • 📊 Impact comptable : Des ajustements significatifs ont été effectués suite à la restructuration, avec des effets notables sur les résultats financiers.
  • 🇫🇷 Marché français : La performance en France reste sous pression, ce qui pourrait affecter la croissance future de la société.