L’action Amazon défie les prévisions : est-ce le moment d’investir ?

L’action Amazon défie les prévisions : est-ce le moment d’investir ?

Cet article a été rédigé en s’appuyant sur des sources de médias professionnels et renommés afin de fournir une vue d’ensemble sur la santé financière de la société Amazon et l’état du secteur du e-commerce. Nous souhaitons ainsi permettre aux investisseurs intéressés par le marché boursier de rester informés sur les tendances et les prévisions.

Nous tentons d’apporter des éléments de réponse à la question faut-il acheter des actions Amazon, en soulignant l’importance de la publicité et de l’intelligence artificielle dans sa croissance. Nous vous présentons également un aperçu du secteur du e-commerce en France, ce qui met en lumière les défis et les opportunités.

Nous invitons nos lecteurs à cliquer sur les liens fournis pour accéder aux articles complets et obtenir des informations plus détaillées.

Acheter des actions Amazon : une stratégie gagnante selon ODDO BHF

Selon Jan Viebig de ODDO BHF, bien que Tesla soit considérée comme surévaluée, des géants technologiques tels qu’Alphabet, Microsoft et Amazon continuent d’être privilégiés pour l’investissement. La révolution de l’intelligence artificielle (IA) est perçue comme un moteur majeur de la croissance des indices boursiers, et non pas comme une simple tendance passagère.

Cette année, les avancées technologiques, illustrées par des outils comme l’assistant AI Copilot de Microsoft, témoignent d’une capacité accrue des ordinateurs à apprendre de leur expérience. Cette transformation devrait entraîner une augmentation significative des revenus de ces entreprises, renforçant ainsi l’attrait d’acheter des actions Amazon et d’autres valeurs technologiques dans le portefeuille d’investissement.

Complément d’info :
Pour rester chez les GAFAM, EconoFlash mets fréquemment à jour des prévisions sur les actions Apple.

Acheter des actions Amazon : Deutsche Bank relève son objectif de cours

Deutsche Bank a récemment exprimé sa confiance envers Amazon.com Inc, en portant son objectif de prix de 200,00 $ à 210,00 $, tout en maintenant une recommandation d’achat. Cette réévaluation est attribuée à la croissance notable de l’activité publicitaire d’Amazon, laquelle devrait considérablement booster son revenu d’exploitation dans les prochaines années.

La banque prévoit que le revenu publicitaire d’Amazon, en particulier via Prime Video et le programme de télévision sponsorisée, pourrait atteindre entre 4 et 6 milliards de dollars en 2024 et 2025. Ces chiffres surpassent largement les estimations actuelles qui tablent sur 9 à 10 milliards de dollars de revenus publicitaires additionnels pour l’année 2024.

La croissance de la publicité TV connectée, notamment grâce à l’utilisation de l’IA générative, est également soulignée comme un facteur clé de succès à long terme pour Amazon. Ces perspectives optimistes ont amené Deutsche Bank à rehausser ses prévisions de bénéfice d’exploitation pour Amazon de 10 % pour 2024 et de 8 % pour 2025.

L’objectif de cours ajusté à 210 dollars repose sur un multiple de 30 fois le bénéfice par action d’Amazon prévu pour 2026, avec une croissance annuelle composée attendue de 34 % entre 2023 et 2026.

Complément d’info :
Pour vous diversifier, vous pourriez regarder du cote du secteur de la Finance. Les perspectives de l’Action Coface reviennent souvent dans l’actualité, ce qui peut être source d’inspirations.

Acheter des actions Amazon : une croissance publicitaire impressionnante

Selon une étude de Stocklytics.com, la part de revenus publicitaires d’Amazon a connu une croissance fulgurante, doublant en 5 ans, tandis que celle de Google a légèrement reculé. Le marché mondial de la publicité digitale, dominé par Google, Meta et Amazon, représente plus de 60 % des revenus 2023. Les recettes publicitaires des 3 géants avoisinant les 680 milliards de dollars.

Amazon se distingue particulièrement, avec une part de marché qui est passée de 3,4 % à 6,9 % en seulement 5 ans. La firme de Seattle a généré près de 47 milliards de dollars en revenus publicitaires en 2022.

Cette croissance est prévue pour se poursuivre, avec des estimations suggérant que les recettes publicitaires d’Amazon pourraient atteindre 70,8 milliards de dollars d’ici 2027. Cela reviendrait à soit une augmentation de 60 %, surpassant largement la croissance prévue pour Google et Meta.

Cette tendance souligne le potentiel d’acheter des actions Amazon dans un contexte de croissance soutenue de ses revenus publicitaires. Ce secteur publicitaire pourrait renforcer sa position sur le marché et accroître sa valeur boursière à long terme.

Complément d’info :
Si vous appréciez les entreprises de type « Too Big To Fail », vous pourriez diversifier sur le marché Français, où les évolutions des actions EDF en bourse pourrait vous intéresser.

Le secteur du e-commerce en France : entre croissance et défis

En 2023, le secteur du e-commerce en France a atteint 159,9 milliards d’euros, avec une légère baisse dans la vente de produits. En revanche il y a eu une augmentation significative dans les services. Les voyages sont notamment devenus le premier secteur e-commerce du pays.

Selon la Fevad citée par Influencia, le panier moyen a augmenté de 13 % en deux ans, atteignant 68 euros, et les Français dépensent en moyenne 4 000 euros par an en ligne.

Le marché, bien que stable, est impacté par une conjoncture économique instable et une baisse du pouvoir d’achat. L’alimentaire et les marketplaces connaissent une croissance, tandis que le secteur de la seconde main représente environ 2 % du marché e-commerce. Ceci est en partie due à la baisse des ventes de produits neufs.

La Fevad prédit des défis pour 2024, notamment en raison de l’inflation et des crises diverses. L’IA et les évolutions réglementaires, comme le DSA et le droit à la consommation, pourraient bouleverser le retail.

Malgré un objectif initial de 200 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 2025, la Fevad estime que ce chiffre ne sera atteignable qu’en 2027 en raison de la conjoncture actuelle.

Complément d’info :
Le secteur du E-commerce pourrait bénéficier de l’intelligence artificielle. Mais l’entreprise qui pourrait en tirer le meilleur parti est Nividia et ses puces indispensables à la révolution IA.

En résumé : Les points clés à retenir

  • 📈 Acheter des actions Amazon : Selon ODDO BHF, l’investissement dans Amazon reste privilégié malgré la surévaluation de Tesla. La croissance de l’IA est un moteur majeur pour l’entreprise.
  • 💰 Deutsche Bank a revu à la hausse son objectif de prix pour Amazon, passant de 200,00 $ à 210,00 $, en raison de la croissance significative de l’activité publicitaire.
  • 🚀 Le secteur de l’e-commerce en France affiche une croissance soutenue, portée principalement par les services, en particulier le voyage. Les Français dépensent en moyenne 4 000 euros par an en ligne.
  • 📊 Malgré une conjoncture économique instable, le marché du e-commerce montre des signes de stabilité, avec une croissance attendue dans les secteurs de l’alimentaire et de la seconde main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *