L’avenir de l’action Air Liquide : engagement durable et innovation

L’avenir de l’action Air Liquide : engagement durable et innovation

Dans le cadre de notre analyse sur les opportunités d’acheter des actions Air Liquide, cet article a été rédigé en s’appuyant sur des informations issues de médias professionnels et renommés. Nous avons exploré la santé financière d’Air Liquide, confrontée à des défis boursiers, tout en s’engageant résolument dans la transition énergétique via un accord d’achat d’énergie virtuelle avec Statkraft.

Cet engagement vise à réduire significativement les émissions de CO2 et à promouvoir l’utilisation de gaz industriels à faible empreinte carbone. Pour une compréhension approfondie de ces sujets et pour explorer les implications de ces développements pour les investisseurs potentiels, nous invitons les lecteurs à cliquer sur les liens inclus pour lire les articles complets.

La santé financière d’Air Liquide en lumière

Source de l’article : Boursorama .

Air Liquide, acteur majeur du secteur des gaz industriels et médicaux, traverse une période difficile sur le marché boursier parisien, avec une baisse de son action de près de 5% depuis le début de l’année. Malgré cette tendance, l’entreprise, fondée en 1902, présente une structure financière robuste.

Ses ventes annuelles s’élèvent à 29,9 milliards d’euros, réparties principalement dans les gaz et services industriels.

Son modèle économique repose sur des contrats pluriannuels et des partenariats industriels de longue durée, assurant une marge d’exploitation supérieure à 20%. Le capital d’Air Liquide est diversifié, avec une part significative détenue par des actionnaires individuels et ses salariés.

La stratégie « Advance 2025 » de l’entreprise vise une croissance annuelle des revenus de 5 à 6%, avec un accent particulier sur :

  • la transition énergétique,
  • la décarbonation de l’industrie,
  • et l’innovation technologique dans plusieurs domaines clés.

Air Liquide investit également dans la recherche et le développement, avec un réseau mondial de campus d’innovation et plusieurs laboratoires spécialisés. Son engagement envers la neutralité carbone d’ici 2050 est soutenu par des investissements significatifs dans la chaîne de valeur de l’hydrogène et des partenariats stratégiques.

Malgré les défis posés par l’inflation énergétique et le besoin d’autorisations réglementaires pour se retirer de Russie, Air Liquide affiche des perspectives financières positives pour 2023. Il y a notamment une augmentation attendue de sa marge opérationnelle et de son résultat net courant. L’entreprise continue de bénéficier du soutien des fonds publics européens et américains, témoignant de sa capacité à naviguer dans un environnement économique complexe.

Complément d’info :
Si vous souhaitez diversifier vos investissements boursiers avec de grands acteurs, EconoFlash vous propose un résumé de l’un des leaders du luxe : Hermès.

Engagement d’Air Liquide pour la réduction du CO2 via un accord inédit

Source de l’article : GasWorld.

Air Liquide, leader dans le secteur des gaz industriels, prend une initiative majeure pour réduire ses émissions de dioxyde de carbone (CO2) de 38 000 tonnes par an. Cette performance pourrait être atteinte grâce à la signature de son premier accord d’achat d’énergie virtuelle (PPA) avec Statkraft, le plus grand producteur d’énergie renouvelable d’Europe.

Cet accord prévoit la fourniture de certificats d’énergie renouvelable issus de fermes éoliennes polonaises, associés à une nouvelle capacité de production renouvelable. Cette démarche permettra de réduire les émissions des clients d’Air Liquide en Pologne en utilisant des gaz industriels à empreinte carbone réduite.

L’accord s’inscrit dans l’objectif de la Pologne d’atteindre une part d’au moins 23 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie en 2023. Jérôme Pelletan, CFO et membre du Comité Exécutif d’Air Liquide, souligne que cette initiative marque un engagement fort et une innovation de toutes les équipes pour atteindre les objectifs climatiques de l’entreprise.

Il indique également que cet accord pave la voie à la signature de contrats similaires à l’avenir. Air Liquide pourrait ainsi s’aligner sur les objectifs de son plan stratégique ADVANCE. Ce dernier vise une réduction de 33 % des émissions absolues de CO2 de portée 1 et 2 d’ici 2035, et la neutralité carbone d’ici 2050.

Complément d’info :
Le secteur des transports aériens est lié à celui des énergies. Certains pourraient s’intéresser aux évolutions des actions Air France KLM pour équilibrer un portefeuille.

Acheter des actions Air Liquide : Naviguer dans le secteur du gaz liquéfié

Le secteur du gaz liquéfié est au cœur de transformations majeures, offrant à la fois des opportunités et des défis pour les acteurs comme Air Liquide. L’industrie du gaz naturel liquéfié (GNL) évolue vers un modèle commercial plus flexible, répondant à une demande moins prévisible et à l’augmentation de la part des énergies renouvelables.

Cette évolution est marquée par une préférence croissante pour des contrats de courte durée, offrant plus de flexibilité et une diversification des indices de prix. On est bien loin de l’indexation traditionnelle au pétrole.

Voilà qui reflète un changement significatif par rapport au modèle antérieur basé sur des contrats à long terme et peu flexibles. La pression pour s’adapter à un marché plus dynamique et incertain est bien présente. Pour en savoir plus sur ces transformations, consultez l’article de McKinsey sur l’avenir du GNL.

Parallèlement, le secteur du pétrole et du gaz est confronté à un « moment de vérité ». Il faut choisir entre contribuer à la crise climatique ou s’adapter en adoptant des énergies propres. Malgré les projections indiquant un pic de la demande de pétrole et de gaz d’ici 2030, le secteur investit encore modestement dans les énergies propres. Ces dernières ne représentant que 1% de l’investissement mondial dans ce domaine.

Cependant, il possède un potentiel significatif pour adopter des technologies clés pour la transition énergétique, telles que :

  • l’hydrogène,
  • la capture du carbone,
  • l’éolien offshore e
  • t les biocarburants liquides.

Une réorientation majeure des ressources financières est nécessaire, avec une recommandation que les producteurs consacrent 50% de leurs dépenses en capital à des projets d’énergie propre d’ici 2030. Pour plus d’informations sur ces enjeux, consultez le rapport spécial de l’Agence Internationale de l’Énergie (IEA).

Complément d’info :
Le secteur de l’énergie est en pleine mutation. Pour vous aider à investir, nous tenons à jour les actualités de l’action TotalEnergie.

Clés de compréhension : Air Liquide face aux défis et opportunités du marché

  • Air Liquide affronte une période boursière difficile, avec une tendance baissière de son action en début d’année.
  • La société signe un accord d’achat d’énergie virtuelle avec Statkraft pour réduire ses émissions de CO2 de 38 000 tonnes par an. Cela illustre son engagement envers la durabilité et la transition énergétique.
  • Le secteur du gaz liquéfié, où opère Air Liquide, est en pleine évolution. Une transition vers des modèles commerciaux plus flexibles est en route, une augmentation de l’investissement dans les énergies propres est nécessaire.
  • Les défis incluent l’adaptation à une demande moins prévisible et à la pression croissante pour une transition énergétique propre. Les opportunités résident dans l’adoption de technologies clés comme l’hydrogène et la capture du carbone.